Mon cadeau rien que pour vous

Plus que quelques jours avant de souhaiter vos belles intentions pour l’année nouvelle. Quelques jours nous séparent de ces mots parfois usés que nous allons jeter en pâture aux joues des connaissances éphémères ou impérissables rencontrées à une soirée, à un repas, au coin de la rue.

 

Chaque mot sera plus ou moins choisi, il arrivera même que leur sonorité tinte faux, que les intentions soient injustes.

Et parfois, les vœux auront une saveur de sincérité timide …. Mais tellement prometteuse.

Pourtant nous savons tous que cette habitude étrange n’a ni queue ni tête si ce n’est le premier et le dernier jour de l’année.
Les dernières semaines furent lourdes, préoccupantes, épuisantes, douloureuses, emplies de doutes pour un grand nombre de « survivants »  Moi y compris !
Le monde part en vrille, quelques humains ne semblent pas avoir pris conscience de la beauté de ce lieu où nous sommes posés, de façon limitée, et exercent un pouvoir, une atrocité, une violence qui y laisseront des traces pour l’éternité.

 

Il suffit pourtant de peu de neurones, d’un minimum de prise de conscience pour se rendre compte que pour vivre au mieux dans ce monde, il y a si peu à faire.

Et se retrousser les manches avant

qu’il ne soit trop tard !

Je laisse de côté la liste de ce qui fait monter les larmes, la colère, la tristesse

 

Pour les jours à venir, je vous offre de tout cœur une ribambelle de gourmande bienveillance, des berlingots de tendresses, des hottes entières de délicatesses, une dolce-vita harmonieuse et des danses tourbillonnantes pour transporter vos corps, vos âmes et vos yeux vers une folie passagère et mélodieuse.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *