Le cyanotype : Entre chimie et émerveillement

 

 

Curiosité, chère curiosité

 

Une découverte en ce qui me concerne qui date de cet été grâce à un article sur Flow Magazine

La curiosité s’est alors mise en route, j’ai ensuite fait quelques recherches sur le net. 
Il me fallait essayer le cyanotype

 

Alors, qu’est-ce donc que le cyanotype ?

 

Il s’agit d’un procédé créé en 1842 par Sir John Frederick William Herschel, 1792 – 1871, astronome et chimiste.
Il le mit au point en travaillant sur la sensibilité à la lumière des sels de fer. La botaniste britannique Anna Atkins,1799-1871, utilisa ensuite cette technique pour ses ouvrages d’herbiers en photogrammes.

Diverses étapes où l’on allie la chimie avec deux produits sans toxicité : citrate d’ammonium ferrique et de ferricyanure de potassium ( pas de gros mot, pas plus que de produit dangereux, juste la possibilité de faire de ces deux produits chimique de l’art)

J’ai donc fait l ‘acquisition de ces deux produits sans difficulté ;ils ne sont ni interdits à la vente, ni dangereux. 

 

Qu’en fait la funambule ?

 

Mes premiers essais consistaient à mettre en oeuvre des objets et matières dénichés, cueillis, glânés, à les poser sur le papier , à suivre les différentes étapes. Il ne me restait plus qu’à me ravir.

Lors de chaque tentative je suis subjuguée, étonnée par ces transformations s’opérant sous mon regard.

Les premiers tableaux sont visibles et à acquérir sur la boutique La boutique des Arts graphiques, dans les jours à venir, dès que le ciel sera ensoleillé, puisque les UV jouent un rôle primordial, je tenterai de « cyanotyper » des créations de porcelaine pour en faire des bijoux, des objets de décoration et des tableaux. 

Ce bleu de cyan, bleu de Prusse me fascine, j’y ajoute quelques touches d’or, comme sur mes créations de porcelaine ou de grès, d’autres matières vont bientôt s’additionner à ce bleu majestueux.

 
La tête n’arrête pas de s’emballer, d’autres possibilités offrant de nombreuses unions  pourraient bien voir le jour

A tester prochainement : la broderie de fleurs aériennes avec une machine à coudre et un tissu soluble. 

 

 

2 Commentaires

  1. Avatar

    coucou je me demande ou tu vas chercher toutes tes idées mais vraiment bravo a toi car c’est unique et je te souhaite de monter vite les marches car ça vaut le coup de découvrir toutes tes » petites » merveilles

    bisous Rolande

    Réponse
  2. Avatar

    coucou et bravo pour toutes ces merveilles et l imagination de

    création!! te souhaite plein de réussite car vraiment ça vaut le coup

    les Vosges

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *